Actifs tangibles. Expertise tangible.
Fonds d’infrastructure mondiale Sprott

Que sont les placements dans le secteur de l’infrastructure?

Les actifs d’infrastructure comprennent une gamme variée d’entreprises qui fournissent des services essentiels à la société. Comme ces actifs sont vitaux au développement de l’économie, ils profitent d’une demande relativement inélastique. Les sociétés d’infrastructure dégagent souvent des flux de trésorerie viables à long terme, profitent de revenus liés à l’inflation et sont protégées par des barrières à l’entrée élevées.

tile-infrastructure-L-FR.jpg


Pourquoi investir dans des sociétés d’infrastructure cotées en bourse?

Dans la conjoncture actuellement incertaine du marché, les placements dans des sociétés d’infrastructure cotées en bourse sont susceptibles de dégager un rendement durable, d’offrir une protection contre l’inflation, de connaître la croissance et de diversifier les portefeuilles pour aider les investisseurs à atteindre leurs buts financiers.

Placements stables et axés sur les revenus
La durée de vie typiquement longue des contrats d’infrastructure des secteurs public et privé et la durabilité des actifs aident les sociétés du secteur à dégager des flux de trésorerie réguliers des revenus.

Diversification du portefeuille
Les titres axés sur l’infrastructure ont, par le passé, présenté une faible corrélation avec les actions et les titres à revenu fixe traditionnels.

Demande constante
Comme les actifs et les services liés à l’infrastructure sont une nécessité, la demande y afférente est moins vulnérable aux fluctuations des prix.

Un besoin croissant en infrastructure
L’OCDE estime que les investissements nécessaires pour répondre à la demande croissante liée aux infrastructures à l’échelle mondiale totaliseront 3,5 % du PIB mondial d’ici 2030, ou plus de 55 billions de dollars. On croit que les secteurs qui auront le plus besoin de capitaux sont le développement et la modernisation des routes, les réseaux d’électricité, les systèmes d’eau et les réseaux de télécommunications. Aux États-Unis seulement, on estime que le besoin en investissement pour les infrastructures totalisera 3,6 billions de dollars d’ici 2020.

Bulletin de rendement des infrastructures en Amérique

Aviation D Ports C
Ponts C+ Parcs publics et loisirs C-
Barrages D Voies ferrées C+
Eau potable D Routes D
Énergie D+ Écoles D
Déchets dangereux D Déchets solides B-
Voies d’eau intérieures D- Transport en commun D
Digues D- Eaux usées D

 Source: American Society of Civil Engineers 2013

 

tile-infrastructure-inflation-hedge.gifProtection contre l’inflation
Les coûts de remplacement des actifs physiques augmentent avec l’inflation, ce qui entraîne, de façon générale, une appréciation de la valeur des placements en infrastructure. De plus, les frais stipulés dans les contrats d’infrastructure sont typiquement rattachés aux mesures de l’inflation, ce qui permet d’imputer aux clients des hausses de prix liées à l’inflation.

Processus de sélection des titres en portefeuille

 

underhill-screen-1-FR.gif
  Combinaison des approches descendante et ascendante
  Les perspectives macroéconomiques déterminent les répartitions sectorielle et régionale
  Des analyses détaillées au niveau des sociétés individuelles sont appuyées par un cadre analytique robuste
underhill-screen-2-fr.gif

 



Réduction du risque

Afin de réduire le risque, le sous-conseiller adhère à un processus de sélection des titres et à une stratégie de vente à la fois rigoureux et reproductibles. Il attribue un prix de vente cible à chacun des titres qui est ajouté au portefeuille. De plus, il effectue un suivi de chaque participation pour déceler tout changement sur le plan des caractéristiques fondamentales, de la position concurrentielle ou de la thèse des placements, et ajuste le prix de vente cible en conséquence.

tile-country-risk-FR.gif

  • Risques politiques et législatifs
  • Corruption
  • Endettement élevé, déficits importants et faibles devises

tile-company-risk-FR.gif

  • Information financière adéquate; normes comptables laxistes
  • Risque d’entreprise
  • Expérience et expertise de l’équipe de direction
  • Ressources financières

tile-security-risk-FR.gif

  • Liquidité limitée d’un titre
  • Garde des titres
 

 

 

Documents

 

 

Documents réglementaires

 

 

 

Prix par part

Prix par part
chiffres mis à jour au 15 août 2017
10,58 $
Prix quotiens 0,02

Détails sur le Fonds

Type de Fonds Actions mondiales
Date de création 1er septembre 2011
Admissibilité aux régimes enregistrés Admissible à 100 %
Placement minimal initial 1 000 $
Placement subséquent minimal 25 $
Évaluations Quotidiennes
Frais de gestion 2,0 %
Honoraires au rendement 20 % de l’excédent du rendement du Fonds sur celui de l’indice de rendement global Macquarie Global Infrastructure 100
Période minimale de placement 20 jours (pénalité de 1,5 %)
Tolérance au risque Faible à moyenne

Codes du Fonds

Série A SPR 355
Série F SPR 356
Série A - FR SPR 358

Objectif de placement

L’objectif de placement du Fonds consiste principalement à maximiser les rendements ajustés en fonction du risque à long terme et, en deuxième lieu, à dégager un revenu élevé. Il tente de procurer une croissance du capital par l’entremise d’une sélection judicieuse des titres et adhère à un programme de placement à long terme qui vise à dégager des gains en capital. Le Fonds cherche à maintenir une volatilité modérée et une faible corrélation avec d’autres catégories d’actif grâce à une diversification parmi un ensemble relativement concentré d’actions d’infrastructures mondiales.


Stratégie de placement

Dans le cadre de sa sélection des titres pour le Fonds, le conseiller en valeurs favorise surtout les titres de sociétés dont la majorité des revenus proviennent de placements en infrastructures. Les bénéfices des sociétés du secteur des infrastructures sont généralement réglementés et prévisibles, et leur tarification augmente souvent en fonction de l’inflation. Ainsi, le conseiller en valeurs se concentre sur l’attrait des évaluations relativement au taux de croissance prévu par l’entremise d’analyses macroéconomiques, suivies de recherches fondamentales effectuées à l’égard de tous les placements potentiels. Le portefeuille sera positionné en fonction de l’opinion du conseiller en valeurs concernant le marché. Les pondérations géographiques et sectorielles varieront considérablement au fil du temps.